Le 1er portail qui rassemble l'exhaustivité des sites internet dédiés à la reprise / cession d'une entreprise en France.

Céder une entreprise: Le guide

LES DERNIERS CONSEILS

Réussir sa cession d'entreprise - reprisedentreprise.com

Réussir sa cession d’entreprise

Le marché de la reprise d’entreprise est fort et très concurrentiel et vous ne devriez avoir aucun mal à trouver un repreneur. En effet, c’est

Quand céder son entreprise - reprisedentreprise.com

Quand céder son entreprise ?

Lors d’une cession, l’avenir de l’entreprise et dans une moindre mesure celui de l’entrepreneur dépendent des conditions de vente, elles-mêmes dépendantes d’un certain nombre de

Cession d’entreprise : les démarches - reprisedentreprise.com

Cession d’entreprise : les démarches

 Quelque soit le secteur d’activité, il existe plusieurs démarches pour céder une entreprise. Les données chiffrées révèlent du potentiel de développement de l’entreprise alors que la sérénité du personnel est le

Comment faire reprendre son entreprise - reprisedentreprise.com

Comment faire reprendre son entreprise ?

En tant que créateur-dirigeant d’entreprise, la démarche de « passer la main » vous engage à un grand professionnalisme, beaucoup d’honnêteté, de la transparence et de l’ouverture d’esprit.  L’activité

NOS AUTRES GUIDES

Céder une entreprise _ Le guide

PARTAGER LE GUIDE

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Dans la vie d’un entrepreneur, de nombreuses situations peuvent nécessiter que celui-ci vende son activité. À l’arrivée, peu importe les raisons, la cession d’une entreprise n’est pas une démarche anodine et répond à des formalités à suivre. En effet, céder une société implique un minimum de préparation avant le début de la transmission, sous peine que le projet soit un échec. De manière générale, l’entrepreneur cédant doit se poser certaines questions pour ne pas être pris au dépourvu, telles que « comment céder mon entreprise ? », « à quel moment céder mon entreprise ? », ou même « quelles sont les formalités de cession d’une entreprise ? ».

Vous êtes actuellement en phase de réflexion sur la possible vente de votre société ? Vous vous demandez comment procéder pour que chacun puisse y gagner ? Réponses.

Comment céder mon entreprise ?

En tant qu’entrepreneur, il en va de votre responsabilité que le repreneur puisse assurer la continuité de l’activité le plus sereinement possible. Par conséquent, au-delà de votre disponibilité, vous devez aussi vous montrer honnête, transparent, et ouvert aux nouvelles idées.

Concrètement, toute cession d’entreprise doit commencer par un diagnostic de celle-ci, en passant en revue :
– les caractéristiques de l’activité ;
– les moyens de production ;
– les ressources humaines ;
– la clientèle ;
– l’état des locaux professionnels ;
– l’état des finances et de la comptabilité en général ;
– les résultats des dernières années.

En répondant à ces différents points, vous valorisez votre entreprise et permettez au repreneur de débuter dans de bonnes conditions, surtout s’il doit solliciter des financements de son côté.

Cet état des lieux doit être réalisé avant même d’avoir trouvé le repreneur adéquat, puisque vos choix vont déterminer le futur de votre entreprise. Si vous pouvez le chercher du côté de vos proches, afin de faciliter la transmission, vous pouvez aussi trouver des repreneurs du côté des entrepreneurs débutants et motivés. Cela peut par exemple être le cas d’un salarié, désireux de se lancer dans l’entrepreneuriat sans partir de zéro. La sélection du repreneur idéal peut aussi également se faire grâce à vos partenaires et collaborateurs via leurs réseaux professionnels.

À quel moment céder mon entreprise ?

Si vous êtes désireux de céder votre entreprise, vous vous demandez peut-être malgré tout quel est le bon moment pour assurer cette cession ? En la matière, il faut distinguer l’entreprise en bonne santé de la société en difficulté.

En effet, une entreprise qui se porte bien et qui ne semble pas en danger dans un avenir plus ou moins proche, le moment de cession dépend principalement de l’entrepreneur et de sa volonté personnelle. Au contraire, si des difficultés diverses sont à prévoir, l’entrepreneur doit travailler sa cession, en anticipant et en donnant toutes les chances à son activité.

Le prix peut aussi être un critère déterminant pour la date de transmission d’une entreprise, car en fonction de la santé de cette dernière et du contexte économique, le chiffre d’affaires ne sera pas nécessairement le même dans le futur. Or, celui-ci influence en grande partie le prix de cession, d’où l’intérêt d’une bonne anticipation lorsque cela est possible.

Quelles sont les formalités de cession pour mon entreprise ?

Peu importe l’activité concernée ou le statut juridique de l’entreprise, les formalités de cession impliquent un respect de plusieurs règles.

Pour commencer, l’entrepreneur doit informer ses salariés de son projet de cession, puisque ces derniers vont être aux premières loges de la transmission. Il est donc primordial d’être aussi transparent que possible et d’expliquer la situation avant même d’avoir trouvé un repreneur. Ce « droit d’information préalable des salariés » est une obligation de la loi, à laquelle aucune société ne peut déroger.

De plus, l’entrepreneur doit aussi anticiper différentes déclarations fiscales, comme la déclaration de TVA, la déclaration de la plus-value, ou encore le règlement de la CET si la cession prend effet au cours de l’année (et non au 1er janvier).

Plus ces différentes formalités seront anticipées, bien avant la date limite habituelle, plus la transmission se déroula de manière sereine, que ce soit pour le cédant et le repreneur.

Le 1er portail qui rassemble l’exhaustivité des sites internet dédiés à la reprise / cession d’une entreprise en France

MENU